Candidature à un poste : la lettre de motivation

dimanche 18 juillet 2010, par Frédéric Rufin

La formation cadre est un processus de profond remaniement, qui conduit parfois à porter un regard différent sur l’institution où vous travaillez. En conséquence, rédiger une lettre de motivation sera peut-être nécessaire pour en trouver une autre et vous épanouir.
Toute candidature à un poste quel qu’il soit, doit être accompagnée d’une lettre de motivation.
Deux cas peuvent alors se présenter :
- La réponse à une annonce
- La candidature spontanée

Dans les deux cas, il est nécessaire de s’intéresser de prés au profil de poste, sur lequel vous voulez postuler :
- Soit en épluchant l’annonce.
- Soit en faisant quelques recherches sur l’établissement... le mieux... trouver le moyen d’entrer en contact avec des personnes travaillant dans l’établissement. Bien connaitre l’établissement , sera un atout supplémentaire à l’entretien.

Au niveau du fond

A mon avis, la lettre comprend 4 parties :

1/ « J’ai l’honneur de vous adresser ci-joint mon curriculum vitae » cette formule ou une autre dans le même genre...

2/ Montrer en quoi votre parcours répond aux compétences attendues : Reprendre de façon chronologique, deux ou trois points qui montrent en quoi votre parcours, vous amène logiquement à répondre à cette annonce, ou à adresser votre candidature spontanée.
« Infirmier depuis telle date, j’ai successivement.....fait telle chose, puis telle autre...cadre depuis ...et enfin ... »

3/ Présenter votre candidature, votre projet, vos objectifs, à court, moyen, long terme.
« ce parcours m’amène donc à vous présenter ma candidature...au poste de ... Mon projet centré sur ....objectif à court, moyen, long..... »
Le « must » : Montrer que votre projet s’inscrit dans les orientations de l’étalissement.

4/ Proposer une rencontre, car c’est avant tout le but de la démarche, et c’est là que tout se passera :
« Je me tiens à votre dispositio
n pour vous rencontrer, à la date et à l’heure qui vous conviendront »
Une formule de politesse montrant votre respect de la hiérarchie, du genre :
Je vous prie d’agréer, Monsieur le Directeur..., mes respectueuses salutations.

Au niveau de la forme

Généralités
- Feuille A4 blanche
- Encre noire exclusivement
- Tous les livres disaient que la lettre d’accompagnement devait être manuscrite, aujourd’hui ce n’est plus vrai.
Je vous conseille même fortement de la taper si vous avez une écriture médiocre.
Dans ce cas :
- Police > ou = à 11, (Times News Roman, Arial), classique, pas de fantaisie
- Interligne 1,5 donne une présenation aérée
- Une page maxi : Montre vos capacités de synthèse. Les recruteurs n’ont pas de temps à perdre, et garder des arguments secrets pour l’entretien (la botte secrète)

Présentation
- en haut à gauche : Votre prénom, votre nom, adresse personnelle, téléphone (attention au message fantaisie sur votre répondeur qui ne font pas sérieux)
- en haut à droite : la date
- en dessous :
à : le destinataire de la lettre et du CV (Monsieur le Directeur..), l’adresse de l’institution
- en dessous, en retrait :
Objet :
Référence : (si vous répondez à une annonce)
Pièce(s) jointe(s) : (curriculum vitae, projet professionel...éventuellement)
- A la ligne : Monsieur,
- Puis le corps de la lettre
L’utilisation des retraits à chaque paragraphe, n’est plus actuelle
- Votre signature en bas de page, au stylo noir (ne pas ré écrire son nom)

Souvenez-vous de l’objectif :

- Le but de la lettre est d’obtenir un rendez-vous et non de tout dire.
N’hésitez à faire lire votre lettre même par des personnes extérieure
s à la profession. Leurs questions vous aideront à compléter.


Partager cet article

Réussissez votre concours cadre de sante !

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir les formations

Cadres de santé, trouvez votre poste en quelques clics !

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus